SuperBowl 2017 : retour sur un évènement gigantesque

2017-superbowl

Le SuperBowl est certainement le plus grand événement sportif de l’année aux Etats-Unis. Véritable symbole du lifestyle américain, le SuperBowl raffle tous les ans tous les records possible au monde. Retour sur cet événement gigantesque annuel de la NFL, la plus importante ligue américaine du football.

Le SuperBowl : quésaco ?

Il s’agit de la finale du championnat de football américain (NFL) qui se déroule chaque année aux Etats-Unis. L’événement fait ses débuts en 1967 et se déroule la plupart du temps sur un terrain neutre : le terrain des Giants, des Jets ou encore au MetLife Stadium. A l’origine, les deux Conférences (la Conférence Américaine et la Conférence Nationale) étaient composées de 32 franchises et réparties en quatre divisions. La saison régulière compte 16 matchs qui se déroulent entre septembre et décembre. La phase de play-offs accueille les vainqueurs de chaque division ainsi que les deux meilleurs équipes qui suivent. Ces derniers s’affrontent ensuite jusqu’au Super Bowl. A ce jour, le record est détenu par les Steelers de Pittsburgh avec six Trophées Vince-Lombardi.

La publicité autour du SuperBowl en chiffres

Le coût d’un spot diffusé pendant le SuperBowl connaît une hausse perpétuelle chaque année. En 2016, une hausse de 11% est enregistrée pour en arriver à 5M$ le spot de 30 secondes. Les plus grands annonceurs comme Budweiser, Hyundai, Audi ou encore PayPal choisissent pourtant de lancer des publicités d’une minute en moyenne. Ce qui s’élève donc à 10M$ pour un spot qui va être diffusé une seule fois pendant le SuperBowl. Quoi qu’il en soit, ces chiffres aussi énormes soit-ils ne font pas reculer les annonceurs. Amazon, le géant californien vient d’ailleurs de faire son entrée dans l’histoire du SuperBowl. Et il a tout à fait raison d’entrer dans la danse étant donné que les publicités diffusées lors à la mi-temps de cet événement intéressent environ 19% des spectateurs.

Une cantique au commerce de la consommation

Derrière le Thanksgiving, le SuperBowl est chaque année, le second événement où la consommation de nourriture arrive à un certain pic. En moyenne, près de 2 400 calories sont consommées par un américain qui assiste aux matchs assis sur son canapé. Ce qui équivaut à plus de 1,25 milliard de chicken wings consommés. Le jour du SuperBowl, la consommation de chips s’élève en outre à 14 500 tonnes. Mais ce n’est pas tout, on estime aussi les paris illégaux sur le résultat final du SuperBowl à 3,8 milliards $. Les paris entre amis, en famille ou entre collègues sont donc nettement plus importants que les paris légaux.

2017-superbowl

Le show

Le SuperBowl a vu défiler plusieurs célébrités. De Michael Jackson à Madonna, en passant par Britney Spears, Katy Perry, Prince, Bruno Mars, Beyonce ou encore Rihanna, SuperBowl est aussi l’occasion idéale pour les studios d’Hollywood de faire tourner leur petit business. Et ce même quand on sait qu’un clip de 30 secondes est facturé à environ 5M $ aux annonceurs. Cette année, c’est Lady Gaga qui va interpréter l’hymne national américain pendant l’avant-match. Un choix qui fait déjà le buzz sur la toile, comme on l’aime ! si vous ne la connaissez pas, aller voir cette biographie.