Musculation et Alcool : Peut-on Boire quand on veut Se Muscler ?

alcool-muscle-testostérone-graisse

Vous pratiquez la musculation mais vous n’avez pas envie d’arrêter de sortir avec vos potes en soirée, c’est normal. Cependant, vous redoutez de boire de l’alcool parce que vous ne savez pas si cela a un impact sur votre prise de muscle…  Alors l’alcool et la musculation sont-ils compatibles ? On vous répond !

Boire de l’alcool et aller à la salle de sport

Beaucoup d’occasions s’offrent à nous en dehors de la salle : les soirées entre potes, les anniversaires, les weekends festifs… Si nos amis nous ont toujours connu le verre à la main, ils ne comprennent pas toujours pourquoi d’un seul coup, du jour au lendemain, après l’inscription à la salle, on veut stopper toute consommation.

S’entraîner un lendemain de cuite ?

On le sait après un lendemain de cuite, on a mal partout, on est fatigué… Il vaut mieux ne pas prendre de risque d’aller à la salle en voulant faire le Warrior et revenir blessé. En plus, vous ne vous en rendrez pas forcément compte mais vous pourriez être encore bourré au cours de la journée qui suit. Alors, dans ce cas, il vaut mieux bien se reposer dans son lit pour repousser son entraînement au lendemain, c’est-à-dire 2 jours après votre cuite.

Taux de testostérone en chute

Pour prendre de la masse musculaire, on a besoin de testostérone, hormone surtout présente chez les hommes. Or, celle-ci diminue considérablement quand vous consommez de l’alcool et encore plus quand c’est de manière irraisonnée.

L’alcool déshydrate

L’alcool provoque une déshydratation générale du corps. Oui, c’est pour cela que vous avez besoin de boire des litres et des litres d’eau après une soirée. Cependant les muscles ont besoin d’eau pour être en bonne santé!

Alcool-et-Musculation-Compatibles

Fonte Musculaire et Alcool : Sont-ils liés ?

L’alcool favorise la prise de graisse

Dans un gramme d’alcool on compte 7 kcal, encore plus que les glucides et énormément de sucre. En plus de cela, vous allez sûrement mélanger votre boisson à un soft drink comme le coca ou le jus d’orange, vive les calories… Comparé à un bon gros cheat meal, aucun bénéfice nutritionnel n’est tiré dans l’alcool ! Sa consommation nuit donc à la perte de graisse et favorise la prise de gras. C’est donc encore pire si vous êtes en sèche.

Mais aussi, si vous buvez c’est en général au cours d’une soirée. Qui dit soirée dit soir… Et vous le savez, la graisse se stocke davantage puisque vous n’aurez pas d’activité physique les heures qui suivent!

Une consommation modérée

Le mieux serait donc de trouver un équilibre avec une consommation modérée. Alors, 2 à 3 verres par soirée sont raisonnables parce qu’on sait bien qu’il ne faut pas arrêter de vivre non plus, mais juste éviter de se coller une mine tous les weekends…

En tout cas, si vous voulez vraiment voir des résultats c’est sûr il vaut se limiter un maximum !